De l’église classée Monument Historique, à la petite chapelle, ces édifices émaillent le paysage et offrent une halte au visiteur. Que ce soit pour dévisager les sculptures d’un chapiteau ou rencontrer un clocher tors, la découverte du patrimoine religieux vous offre bien des surprises !

Eglises accueillantes en Anjou.

dépliant EGLISES ACCUEILLANTES EN ANJOUEn Maine-et-Loire, l’opération « Eglises accueillantes » a pour objectif de permettre de découvrir cette partie du patrimoine religieux. Les églises qui y participent facilitent l’accès au bâtiment (porte ouverte ou bien clé à récupérer chez un voisin), mettent à disposition un document sur l’histoire et l’architecture et améliorent la présentation (éclairages ou fond musical, par exemple).

Les églises du Nord-Saumurois qui font partie du réseau :
L’église Saint Doucelin à Allonnes, l’église Notre-Dame à Blou, l’église Saint-Maurille à Brain sur Allonnes.

Renseignements : 02.41.52.87.40, à l’office de tourisme du saumurois à Brain-sur-Allonnes.

La chapelle Notre-Dame-des-Eaux.

Notre-Dame des EauxHistorique : Le curé Théar fait construire la chapelle à la suite de la crue de la Loire de 1843. En effet, la légende raconte qu’au cours de cette crue qui avait envahi la vallée, une statue de la Vierge, transportée par les eaux boueuses, est venue s’échouer sur les abords du bourg protégeant ainsi les habitations d’un plus grand désastre.

Les croyants voyant là un signe du ciel, décident alors d’édifier en son honneur une chapelle où ils viennent vénérer la statuette.

Localisation : à Villebernier, quitter la levée en rentrant dans le village, prendre à droite après l’église et faire 30 mètres.

Lanterne des morts.

lanterne des mortsHistorique : Tombée en ruine avec les siècles, mais reconstituée en 1978, elle fait partie des cinquante dernières « Lanterne des morts » de France. Située dans le cimetière, près de l’église, elle est bâtie sur un ossuaire du XIIème siècle en voûte d’ogives (le seul connu en Anjou). Sur la table recouverte de l’ardoise d’origine, on chantait l’Evangile le jour des Rameaux. La lumière du fanal brûlait chaque nuit, symbolise le religieux, mais, visible des routes du Mans et de Saumur, elle servait aussi de phare aux voyageurs attardés dans la nuit.

Localisation : Mouliherne, en venant de Longué, traverser le village, passer devant le restaurant puis monter tout droit (laisser la route principale qui tourne à gauche), l’église et le cimetière sont à droite.

La chapelle de Russé.

Historique : Le hameau de Russé est situé en vallée de l’Authion. La chapelle a été bâtie a la demande des habitants isolés l’hiver par les crues de la Boire des Roux et du grand Authion. Elle fut achevée et bénie le 9 mars 1643. Les guérisons obtenues attirent de très nombreux pèlerins. Pendant 130 ans Notre-Dame de la Guérison fut priée et vénérée par les fidèles. On peut y admirer la statue la représentant qui continue de fait l’objet de pèlerinage.

Sur le mur, à côté de la porte d’entrée, y figurent des niveaux de crues.

Un pèlerinage des gitans a lieu tout les ans, le jour de l’Assomption.
A noter : grâce à l’association de valorisation, la chapelle bénéficie d’un système d’éclairage et de sonorisation.

Localisation : en sortant du bourg d’Allonnes (en direction de Bourgueil), 2ème route à droite , puis après l’autoroute, au lieu-dit de russé se trouve la chapelle.

 

L’église Saint Germain et son clocher tors.

Eglise Saint-Germain à MouliherneHistorique : Classée monument historique, elle reste un bel exemple du style gothique Plantagenêt. La nef comporte trois travées, dont les deux premières étaient autrefois couvertes de voûtes Plantagenêt. Les clefs et toutes les intersections sont ornées de têtes et de figurines sculptées. Certains chapiteaux sont des créations originales de l’art roman (XIIème) et illustrent des scènes empruntées à l’Ancien et au Nouveau Testament.

Ne manquez pas d’admirer son clocher tors ! Différentes hypothèses sont émises, mais personne ne sait vraiment pourquoi certains clochers ont été édifiés ainsi…

A noter : Elle fait partie des « Eglises accueillantes en Anjou ».

Son cimetière abrite une Lanterne des morts.

Localisation : Mouliherne, en venant de Longué, traverser le village, passer devant le restaurant puis monter tout droit (laisser la route principale qui tourne à gauche), l’église est à droite.

L’abbaye du Loroux, à Vernantes.

Abbaye du LorouxHistorique : Une abbaye cistercienne fut fondée au Loroux en septembre 1121 au retour du Comte d’Anjou, Foulques V de Palestine. Loroux vient de « oratorio » qui veut dire « oratoire ». C’est la guerre de Cent ans qui a vu la ruine de l’abbaye et son pillage. Située sur les bords du Lathan, elle fut pendant des siècles, centre de richesse et d’autorité, mais elle fut de nouveau pillée lors du passage des Huguenots en 1572.

Aujourd’hui, subsistent un magnifique porche, une chapelle et les ruines du moulin.
A noter : Le château XIXème possède des chambres d’hôtes.

Horaires : samedi et dimanche, de 15h à 19h, en juillet et août.

Durée de la visite : 45 mn

Renseignements : 02.41.51.62.71,
http://chateauduloroux.free.fr

 

Accueil Patrimoine religieux Patrimoine civil Festivités Produits locaux
Hébergement /Restauration Activités de loisirs